Logo Portes du Soleil
haut_menu_vertic

L'intercommunalité
Budget
Budget principal 2014

bas menu vertical
Actualités

haut_gauche_bloc_bleu haut_droit_bloc_bleu
bas_menu_vertic
carte vallée Abondance
L'intercommunalitéBudgetBudget principal 2014

Budget principal 2014


 
Voté le 18 mars dernier, le budget principal de la communauté de communes s’élève à 1,9 millions en fonctionnement et à 1,2 millions
en investissement.
Il se situe dans la continuité de l’exercice 2013 et ce dernier s’est clôturé sur un résultat positif de  185 000 € en fonctionnement et
de 133 000 € en investissement.
 
Voyons maintenant comment se décompose ce budget principal 2014, compétence par compétence.
 

 
La prédominance de l’aménagement et de l’environnement

Sans surprise, c’est sur sa compétence « aménagement et environnement » que la communauté
de communes investit le plus dans son budget principal.
En premier lieu, le sentier en bords de Dranse, qui sera quasiment terminé fin 2014, tout du moins
dans sa première tranche (communes d’Abondance, de La Chapelle d’Abondance et de Châtel),
représente à lui seul un montant de travaux d’environ 800 000 € sur l’année 2014.
L’aménagement et l’environnement comprend aussi les actions de valorisation des espaces naturels
et agricoles (NATURA 2000, plan pastoral, territorial, etc…), largement cofinancées par l’Etat et l’Union
européenne.
Enfin, la contribution de la 2CVA au SIAC (syndicat d’aménagement du Chablais), pour environ 150 000 €,
permet le remboursement des emprunts contractés pour le contournement de Thonon-les-Bains, le
financement de toute autre opération de désenclavement du Chablais, du schéma de cohérence territorial
(SCOT) et dela finalisation des études sur le contrat de rivière.
 
Un effort important sur les transports

Autorité organisatrice de second rang derrière le conseil général de Haute-Savoie, la communauté de
communes finance le transport scolaire, les navettes Buski, le transport à la demande (le « P’tit bus »),
ainsi que le ColomBus dont elle modernise le service par le biais de « l’information en temps réel ».
  
L’administration générale : les dépenses courantes de la 2CVA

Des contrats  de fonctionnement courant aux charges de personnel administratif et de direction, en
passant par le financement des budgets annexes (gendarmerie notamment), les aides aux associations
ou les indemnités des élus, les dépenses d’administration générale représentent environ 17% du
budget de la communauté de communes.
 
Une constante mise à niveau des équipements sportifs

Un gymnase, deux centres sportifs, une via ferrata et des sites de canyonisme sont autant
d’équipements à faire fonctionner, entretenir, voire rénover ou remplacer.
La communauté de communes a budgétisé une étude pour reconfigurer le terrain synthétique
de football à Sous-le-Saix (sur la commune de La Chapelle d’Abondance)
et a également engagé une mission de maîtrise d’œuvre en vue de construire de nouveaux
vestiaires de football à la Revenette (sur la commune de Vacheresse).
 
Le développement économique : l’animation du nordique et du contrat de station

La communauté de communes anime jusqu’en juin 2014 une convention de station durable
de moyenne montagne, signée avec la région Rhône-Alpes, qui permet d’apporter des fonds
sur des opérations ciblées. Elle assurera l'animation et la gestion des projets subventionnés jusqu'à leur échéance en 2015 ou 2016.
Elle assure également l’animation et la promotion de l’activité nordique sur toute la vallée.
A noter sur 2014, le financement du Wintertrail Oxfam, évènement sportif et solidaire qui
se tiendra dans la vallée entre 2015 et 2017, et consiste en une épreuve par équipes en raquettes à neige.

 
Le Pays d’art et d’histoire : une implication croissante de la 2CVA suite au
renouvellement de la convention signée avec le ministère de la Culture et
de la Communication


Légèrement en progression, ce budget prévoit davantage d’interventions de la communauté
de communes dans les actions éducatives, en mobilisant spécifiquement un agent supplémentaire
à mi-temps sur cette mission. Le budget intègre également la prise en charge des expositions
temporaires qui étaient financées par les communes auparavant.

Enfin, le budget 2014 prévoit de renforcer les permanences de l’architecte conseil qui permettent
aux particuliers de bénéficier de conseils gratuits sur leurs projets de construction ou de rénovation.
 
La réhabilitation du site de Bise et la Géoroute :
des opérations portées pour le compte des communes


Dans un souci de facilité de gestion, la communauté de communes porte des « opérations pour
compte de tiers » qui consistent à réaliser des investissements au bénéfice des communes de la
vallée, celles-ci remboursant ensuite la 2CVA, déduction faite des subventions obtenues.
Ces opérations pour compte de tiers concernent ici l’aménagement et la réhabilitation du site de Bise
(sur La Chapelle d’Abondance et Vacheresse) ainsi que l’équipement de la Géoroute sur des sites qui
présentent un intérêt géologique reconnu dans la vallée (sur Châtel, La Chapelle
d’Abondance, Abondance et Vacheresse).
 

 
 
Une fiscalité stable
 
Depuis sa création le 1er janvier 2013, la communauté de communes de la vallée d’Abondance
prélève une part de fiscalité au même titre que les communes, alors qu’auparavant les actions
de l’intercommunalité étaient financées par des contributions des communes membres.
 
Les taux qui ont été votés le 18 mars dernier en même temps que le budget 2014
de la 2CVA sont strictement les mêmes que ceux de 2013
.
Il n’y a donc pas eu augmentation des impôts sur la part prélevée par la communauté
de communes.
 
Voici dans le détail ce qu’apportent les impôts et taxes à la 2CVA :
 

 
 
Sur les autres ressources, notons que la communauté de communes percevra environ
750 000 € de subventions sur l’année 2014, que ce soit sur des opérations de
fonctionnement que d’investissement.